Marion Auneau fondatrice de Badass Body

Mon aventure

15 ans d’expertise au service des plus belles maisons de la beauté

Orange, Provence Alpes Côtes d’Azur, 1994.

Une matinée calme et ensoleillée. Je masse les joues de mes poupons avec les précieux échantillons de crèmes que je collectionne. À la maison, je suis fascinée par les gestes précis et gracieux de l’esthéticienne faisant resplendir le visage de ma mère. Je l’observe attentivement et sais déjà que je ferai ce métier. Je m’appelle Marion et j’ai 5 ans.Faire rayonner les femmes m’apparaît très vite comme une évidence. Envers et contre tous, je quitte les filiales trop généralistes du lycée et décroche mon diplôme d’État d’esthéticienne à 17 ans. Après 3 années de métier, je veux aller plus loin. Alors, je pars à Lyon pour intégrer en alternance une école de commerce spécialisée dans la parfumerie de luxe. J’étudie l’olfaction, la cosmétologie, la dermatologie, la biologie de la peau, l’histoire du parfum en parallèle. Le tout en travaillant pour de grandes maisons telles que Shiseido, Serge Lutens ou Chanel. D’animatrice commerciale, à formatrice, j’explore de nouveaux horizons, tout en conservant un lien très fort avec la beauté et le soin.

À 23 ans, ma vie va prendre un tournant décisif. Major de promo pour la seconde fois et Bachelor en poche, je quitte mon sud natal pour une coloc à Paris : la prestigieuse maison Chanel vient de m’accorder le poste de première formatrice France junior ! Des étoiles plein les yeux, je découvre un métier coup de cœur. Celui que j’exercerai durant les 8 prochaines années et qui deviendra une véritable passion.Je sillonne la France et forme le personnel de vente à l’art de présenter les créations Chanel. Chef de projet sur l’ouverture au Ritz du tout premier SPA Chanel en France, je termine en beauté un chapitre incroyablement formateur. J’ai rencontré des personnes exceptionnelles, des mentors qui me poussent à prendre des risques dans ma jeune carrière. 

Un vent de changement se lève en 2015. Je quitte le cocon Chanel et saisis l’opportunité d’intégrer le groupe américain Estée Lauder en tant que responsable formation France. Rythme de croisière atteint, à l’horizon 2019, le rêve de partir découvrir le monde à raison de moi. Alors, je prends une année sabbatique pour réaliser un tour du monde en solitaire. 

À mon retour, je réintègre le groupe Lauder et deviens la directrice formation France et export de la sublime marque : La Mer. Après avoir formé plus de 5 600 personnes, vécu entre deux trains et un avion et ne plus savoir dans quel hôtel je me réveille, le covid pointe son nez et chamboule mon métier. Je perds ce que j’affectionne le plus : les connexions humaines, le contact, les rencontres, la transmission. Comme beaucoup, je vis une transition qui me poussera à prendre le large vers de nouveaux horizons : concrétiser ma propre vision de la beauté. Une vision centrée sur le retour aux bases du soin. Sur la reconnexion à l’essentiel : Soi. Je suis convaincue du pouvoir transformateur du toucher sur le physique et le mental. Pour moi, la beauté passe aussi par un nouveau regard des femmes sur leur propre corps.

La jungle du Costa Rica où j’ai vécu en 2021, cristallise toutes mes idées pour cet ambitieux projet, et c’est là-bas que naît Badass Body en août 2021. En parallèle, je ne cesse de me former aux multiples techniques de massages, novatrices et ancestrales. 

Alors début 2022, je me lance à la quête de l’écrin dans lequel je rêve d’accueillir mes premières clientes. Et comme par magie, il arrive à moi : mon cocon sera situé au 37 rue Faidherbe, l’adresse parisienne où je vous reçois aujourd’hui.

En m’appuyant sur mes 15 années d’expertise, je crée des massages sur mesure pour vous, réconfortants, parfois plus toniques ou encore remodelants, mais toujours reliés à vos objectifs et vos envies. J’ai à cœur de vous mettre au centre de toute mon attention quand vous êtes entre mes mains. Car je crois au pouvoir de l’intention.

Quant à moi, je ne mets plus de crème sur mes poupons, mais ma mission de vie s’accomplit tous les jours auprès de vous.

à Stéphane

Marion